Nos conseils du mois

Nos conseils du mois

Anticipez le manque d’eau au jardin cet été dès les mois de mai

Mettez en place un système goutte-à-goutte pour toutes vos nouvelles plantations ! Ainsi, fournissez un arrosage régulier sans trop d’efforts. Vérifiez aussi le bon fonctionnement de vos systèmes d’arrosage existants. Cela garantira qu’ils fonctionnent bien cet été et durent longtemps.

Faites des cuvettes autour de la base de vos arbres et arbustes ! Cela facilite l’arrosage et assure une meilleure répartition de l’eau autour des racines.

Arrosez régulièrement vos plantations récentes (moins d’un an) sauf en cas de pluie vraiment abondante. Faites-le tôt le matin ou en soirée pour minimiser l’évaporation. Effectuez cet arrosage au moins tous les 2 à 3 jours, sauf s’il pleut abondamment. Adaptez-vous à la capacité de rétention de l’eau de votre sol (argileux, sableux ou entre les deux) pour arroser plus ou moins vos plantes suivant la nécessité.

Paillage et préparation du sol : conseils de jardinage pour le printemps

Pratiquez le binage et le griffage de vos massifs sans paillage ! L’idée, c’est d’améliorer la capacité du sol à absorber l’eau.

Ces techniques de jardinage permettent d’aérer la terre. Elles réduisent la formation de croûte superficielle et favorisent une meilleure infiltration de l’eau. Ainsi, votre sol absorbera mieux l’eau lors des arrosages et de la pluie.

Pour faciliter l’entretien de vos massifs, installez un paillage sur la surface du sol. Cela réduit grandement l’entretien et prépare votre jardin pour les périodes de sécheresse estivale. Le paillage aide à conserver l’humidité du sol, régule la température et évite l’évaporation trop importante cet été !

Protection des plantes : comment lutter contre les nuisibles au jardin en mai

Bien sûr, restez attentif à la présence de pucerons sur vos plantes ! Si vous constatez une infestation, éliminez-les simplement. Utilisez un jet d’eau fin et puissant avec un tuyau d’arrosage et l’embout adapté. C’est absolument très efficace !

Profitez de cette période pour installer des pièges et faire d’éventuels traitements biologiques ! Luttez contre les ravageurs du jardin avant l’infestation qui sera plus difficile à enrayer.

Pour protéger les arbres fruitiers et les plantes à baies, mettez en place des filets de protection. Ainsi, les oiseaux ne mangeront pas tout à votre place !

C’est le moment dtailler les arbustes à floraison printanière qui ont déjà fini de fleurir !

N’oubliez pas de tailler les haies, conifères et arbustes topiaires, comme les buis. Maintenez une jolie forme et favorisez la croissance dense et homogène de vos arbustes.

Coupez les fleurs fanées des plantes vivaces pour encourager une nouvelle floraison. Attention, ne coupez pas les feuilles des plantes ! Taillez également les inflorescences fanées des plantes de terre de bruyère.

Les plantes grimpantes reprennent vie à cette période ! C’est le moment de les orienter sur leurs supports, comme les treillis. Aidez-les à grimper et à se développer harmonieusement. Taillez-les si besoin et fixez les branches des arbres fruitiers palissés.

Pour les plantes en pot, sortez celles qui sont sensibles. Cactus, agrumes… Ils peuvent profiter des températures clémentes à l’extérieur ! Profitez d’une journée sans soleil pour les mettre à l’extérieur afin d’éviter d’éventuelles brulures sur les feuilles

Sur la terrasse et les balcons

 

  • Grattez en surface vos pots et vos jardinières et faites un apport de compost.
  • Finissez les opérations de taille sur le bougainvillée et l'hibiscus.
  • Pincez les extrémités de pousses des fuchsias, des géraniums lierres, et des ostéospernums pour les forcer à se ramifier et à produire plus de fleurs.
  • Continuez les opération de rempotage et de surfaçage.
  • Apportez une dose régulière d'engrais à vos plantes fleuries.
  • Vérifiez bien le revers des feuilles pour anticiper l'apparition de parasites.

Pulvériser du purin d'ortie en prévention sur les parties aériennes des plantes.