Plantation :

L’automne nous a apporté beaucoup d’eau… et c’est très bien ! La nature a pu refaire le plein de cet élément vital pour elle et pour nous. Alors effectivement, ce fût compliqué de s’occuper du jardin et des plantations surtout sur les sols argileux, mais rien ne vous empêche de reporter vos plantations durant l’hiver qui arrive. Notre climat océanique nous permet d’avoir de belle journée pendant cette période, il faut alors en profiter pour planter les végétaux qu’il nous a été impossible d’installer avant. Eviter simplement les journées trop froides s’il y en a.

Quant aux différentes natures de sols que l’on peut trouver dans notre région, il faut seulement adapter le mode d’installation : Si vous avez une terre argilo-calcaire, c’est-à-dire le plus courant dans les deux Charentes, pensez à enrichir votre terre et surtout à ne pas trop enterrer les plantes qui souffriront d’un décollement d’écorce au niveau du collet et qui les fera dépérir. Même chose dans l’argile mais avec encore plus de hauteur à la plantation, tandis que dans les sols sablonneux il vaut mieux faire une cuvette de retenue d’eau aux pieds des arbres en enrichir en matière organique.

Le mois de décembre est là et avec lui les fêtes de fin d’année. On pense chocolat, jouets, repas… Mais on oublie parfois qu’offrir un arbre pour Noël c’est un cadeau pérenne ! Par exemple, des fruitiers qui apporteront couleurs et saveurs dans les prochaines années, directement du producteur au consommateur, des arbres que vous pouvez laisser pousser naturellement, avec un entretien minimum pour des résultats de cueillette optimum !

Vous avez aussi la possibilité d’offrir « un chèque en bois », un cadeau original du montant que vous souhaitez pour offrir à vos proches.

Entretien :

Attention au gel. Pas d’inquiétude lorsque le thermomètre frôle le zéro degré le matin. Si en revanche les températures deviennent négatives plusieurs jours à suivre, rentrez au plus vite les plantes frileuses (agrumes, bougainvillées, plantes exotiques…) en serre froide, véranda non chauffée, abri lumineux ou garage, et protégez les plantes fragiles du jardin (voiles d’hivernage et paillage au pied). Par contre si les températures remontent, enlever les voiles pour que la plante respire correctement.

Le paillage du sol en hiver est aussi profitable que celui de l’été, il permet une protection hivernale efficace. Si vous disposez d’un broyeur, n’hésitez pas à mettre le broyat de branches saines au pied de vos plantes, mais vous pouvez aussi épandre des copeaux de chêne, de pin, des paillettes de chanvre ou de miscanthus ou même simplement de la paille.

Consulter les prévisions météo régulièrement.

Penser aussi à épandre du compost au pied des plantes qui s’imprégnera tout l’’hiver et dont les plantes profiteront pleinement au printemps. Cet élément organique nourrira les sols pauvres et aérera les sols lourds. 4 ou 5 centimètres suffisent pour aider au démarrage de vos plantes au printemps.

Taille :

Quelle sont les plantes qui ne doivent pas être taillées en hiver ?

Certains arbustes ont une floraison printanière précoce sur les tiges de l'année précédente. Une taille hivernale risquerait de la compromettre. C'est le cas du lilas, du forsythia, ou du seringat qui supporteront une taille plus drastique après la floraison.

D'autres plantes comme les graminées et certaines vivaces ne seront pas taillées en hiver afin de conserver le feuillage en protection contre le gel. Les tiges et les feuilles de celles-ci, une fois couvertes de givre ou de glace, offriront en plus un spectacle féerique !

Retailler grossièrement les plantes à floraison estivale abondantes (sauges, rosiers, gauras…). Un premier nettoyage qui s’avère important en prévision de la taille plus précise de la fin de l’hiver. Les fruitiers peuvent aussi être aérés, débarrassés de leurs branches internes en surnombre.