Plantation :

Vous pouvez commencer à préparer le sol en vue de la plantation des arbustes persistants, qui peuvent s’installer très tôt dans l’automne voire sur la fin de l’été. L’idéal serait d’attendre les premières « vraies » pluies pour que le sol puisse accueillir correctement ces plantations. Donc envisagez vos prochaines installations de haies, de massifs ou de plantes isolées persistantes d’ici la fin du mois.

Quant aux plantes méditerranéennes (olivier, palmiers, yuccas…), nous arrivons maintenant sur les meilleurs moments d’installation jusqu’à mi-octobre. En effet les sols sont chauds et accueillants pour leurs systèmes racinaires qu’elles pourront développer jusqu’à la fin du mois d’octobre. De quoi bien démarrer au printemps suivant.

Entretien :

Il faut arroser copieusement tous les végétaux plantés récemment pour assurer une bonne reprise. Tant que les températures restent hautes et que la pluie ne tombe pas de manière importante, l’arrosage est primordial et impératif. Gardez à l’esprit qu’il vaut mieux une bonne quantité deux fois par semaine qu’un peu tous les jours.

La période se prête aussi à la scarification de votre gazon. Suite à celle-ci vous pouvez rapporter du terreau en surface en fine couche pour lui apporter une deuxième jeunesse. Les premières fumures peuvent aussi être faites en prévision des plantations d’automne et d’hiver.

Taille :

Vous pouvez retailler les haies et plantes de structure de votre jardin pour les reformer avant l’hiver.
Les plantes remontantes comme les rosiers peuvent toujours être taillées pour stimuler encore la floraison jusqu’aux prochaines gelées.